+41 (0)24 471 82 10 info@etoilesonore.ch

Le temps des vieux moulins

CHF0.00

Périgord, 1939. Très attachée à son grand-père, Madeleine aime par-dessus tout passer du temps avec lui à la Haute Métairie. Dans cette ferme qui semble protégée du monde, le vieil homme, pondéré dans ses propos, n’en est pas moins volontaire pour prêter main-forte aux maquisards quand les Allemands débarquent en Dordogne. C’est dans ces temps troublés que la jeune femme va être happée par ce conflit qui détruit tant d’existences. Les camps sont-ils aussi bien définis et marqués que ses parents, fervents communistes, veulent bien le croire ? De ses amours de jeunesse à son amitié indéfectible pour Yvonne, de ces hasards qui n’en sont pas à ces réalités douloureuses, Madeleine va sacrifier sa jeunesse sans perdre son âme.

– Ce n’est pas parce que je suis une fille que je ne suis pas capable d’aider les maquis.

Je me suis calée contre le mur pour soulager mon dos. Le froid de la mort me submergeait doucement. J’aurais voulu pleurer, mais je n’avais pas droit à cette faveur. Ils avaient aussi détruit la possibilité d’un cri. « Je vais mourir cette nuit ou demain, répétait mon inconscient, le visage plongé dans une cuvette d’eau ou le corps cassé sous l’ultime coup de la lanière d’un fouet. » Il me tardait à présent d’en finir. Avant de disparaître, je devais pourtant me souvenir de qui j’étais. Ma mémoire restait intacte.

Ed. de Borée, 304 p.