Je m’appelais Franck

CHF0.00

« Je vais te raconter ma vie. Une vie de surprises, de chocs et de désillusions qui m’a fait prendre conscience de la fragilité de l’existence. Mais un parcours ponctué d’expériences plus ou moins heureuses dont j’ai toujours tiré une leçon. Et déjà, tu le sais, puisque c’est le titre du livre : avant d’être Vincent, je m’appelais Franck… »

« Le Bigdil », « Le Juste Prix », « Fort Boyard », pendant deux décennies Vincent Lagaf’ s’est invité dans les salons des Français. Dans cette autobiographie, il revient sur son enfance : celle d’un gamin qui s’appelait Franck et qui, très tôt, a été adopté.

De cette jeunesse cabossée, il a puisé une énergie et une drôlerie qui lui ont servi de cuirasse pour s’imposer dans le monde de la télé. Porté par une sensibilité à fleur de peau, il a remonté le chemin de sa vie pour retrouver sa mère biologique et lui dire qu’il l’aimait.

À la lecture de ce récit, on rit, on sursaute, mais on se laisse aussi gagner par une émotion qui met longtemps à se dissiper.

Ed. XO, 426 p.